L’invasion des chenilles processionnaires constitue un véritable fléau. Elles font essentiellement leur apparition durant les saisons printanières. Elles sortent de leurs cocons et ont tendance à peupler les pins et les chênes. Les poils de ces petites bestioles sont très urticants et provoquent des allergies.

La chenille processionnaire : un nuisible dangereux

La chenille processionnaire est un insecte issu de la larve d’un papillon de nuit appelé «  Thaumetopoea pityocampa ». Elle a tendance à pondre ses œufs dans les pins, principalement sur le pin d’Alep, le pin de Monterey ou encore le pin noir d’Autriche. Non seulement elle est néfaste pour l’homme, mais elle peut aussi présenter une réelle menace pour les animaux de compagnie.

Ces chenilles sont dites processionnaires en raison de leur mode de déplacement en file indienne, les unes derrières les autres, lorsqu’elles font leur déménagement sur les pins pour leur métamorphose en papillon. C’est principalement quand elles quittent les pins que se présentent les risques de contact. Leurs poils provoquent une urtication et sont aussi très venimeux. Ils se détachent facilement de leurs corps lors d’un contact avec leur proie. Ils présentent de graves conséquences quand les poils touchent les muqueuses ou la peau.
Les poils urticants des chenilles processionnaires font l’effet d’une centaine de micro piqûres quand elles entrent en contact avec n’importe quelle zone cutanée. Ceci provoque une vive réaction allergique et déclenche une irritation se manifestant par des brûlures, des rougeurs et aussi des œdèmes. Parmi les animaux domestiques, ce sont essentiellement les chiens qui sont les plus concernés par les piqûres des poils urticants. Ils ont tendance à lécher l’endroit où les poils se déposent, or, ceux-ci risquent de se répandre dans sa bouche. Ce qui entraîne une forte salivation, une gêne respiratoire ou pire encore une nécrose. Lorsque c’est le cas, il n’y a plus rien à faire pour le sauver. Les vétérinaires procèdent la plupart du temps à l’euthanasie du chien pour qu’ils ne souffrent pas trop.

A quel moment faut-il effectuer le traitement ?

Quand les nids des chenilles processionnaires commencent à peupler les arbres, c’est le moment le plus idéal pour prévenir la prolifération des colonnes de chenilles. Pour éliminer d’une manière définitive ces insectes nuisibles, plusieurs options s’offrent à nous.

L’utilisation des traitements naturels

Plusieurs solutions d’élimination naturelle sont à notre disposition pour se débarrasser des chenilles processionnaires.
La mise en place des pièges à phéromones est l’un des procédés les plus reconnus et traditionnels pour éliminer les chenilles processionnaires. Selon les cas, il est combiné avec un collier écopiège pour optimiser les résultats. En d’autres termes, certains d’entre nous dénomment cette technique d’élimination, la confusion sexuelle. Cet outil est composé d’une case à capture ainsi que d’un sac de récupération. Il a la possibilité de capturer plus de 40% des chenilles mâles dans la zone de traitement. Il développe un système de monitoring qui est un indicateur pour les traitements à venir. La mise en place de ce dispositif de capture à pour but d’amoindrir la quantité de femelles fécondées. Ce piège à phéromone est prisé pour son efficacité à long terme.
Le nichoir à mésange s’avère aussi un meilleur allié dans la procédure d’élimination des chenilles processionnaires. Il contribue à la réduction de ces bestioles dangereuses pour l’homme et les animaux de compagnie.

L’efficacité de l’échenillage mécanique

L’échenillage mécanique est une méthode de prélèvement de chenilles processionnaires qui conçoivent leurs nids sur les branches des chênes et des pins. Ce type d’intervention est particulièrement délicat et nécessite l’intervention professionnelle des experts. Ceux-ci sont équipés d’une perche et d’un échenilloir. Ce sont les grimpeurs spécialisés dans les interventions en hauteur et accessoirisés de matériels de sécurités qui effectuent l’enlèvement des nids. Pour un échenillage sur un chêne, il procède, soit par brûlage à l’aide d’un chalumeau, soit par aspiration par le moyen de filtres adaptés. Selon les procédures, les nids récupérés sont incinérées tout en utilisant les précautions nécessaires afin que les poils urticants ne se dispersent pas.

Pourquoi opter pour les écopièges ?

Les écopièges sont l’un des traitements naturels de chenilles processionnaires. Elles ont pour intérêt de ne pas recourir à l’usage de produits chimiques, dont la plupart présentent des effets pervers, en cas de non utilisation d’équipements de sécurité.
L’utilisation des écopièges est également une méthode très simple et plus fiable en termes d’élimination de chenilles. Cet outil se compose de trois parties distinctes dont une cordelette fixée sur le tronc de l’arbre, un tuyau reliant la cordelette à un sac récepteur à chenilles, et enfin, un sac rempli de terre dans lequel les chenilles vont s’enterrer. Cette technique n’utilise ni de produits insecticides, ni de phéromones.
L’utilisation de ce collier écopiège est plutôt réservée pour les professionnels du paysage, les collectivités ainsi que les particuliers qui se trouvent dans des zones les plus sensibles à l’infestation des chenilles. En plus d’être écologique, les écopièges sont des techniques entièrement écologiques.

Les avantages de se fier à une entreprise professionnelle

Pour supprimer les nids de chenilles processionnaires, rien ne remplace l’intervention professionnelle des spécialistes.

Leurs modes et techniques d’intervention diffèrent selon le degré d’infestation. Le plus souvent, ils procèdent à la suppression des colonnes de chenilles processionnaires dans les massifs forestiers. Ce sont principalement les forêts de pins qui sont les plus affectées par l’invasion de ces insectes indésirables. Ainsi, les techniciens s’orientent vers l’utilisation des hélicoptères ou des avions en vue d’appliquer des pulvérisations aériennes. L’immense avantage que réserve cette approche réside dans l’usage des engins et des dispositifs plus adaptés pour prévenir l’accroissement des nids.

On note également de multiples intérêts de faire appel à une société spécialisée dans la désinsectisation des chenilles processionnaires. Ces experts dans le domaine recourent à l’usage de produits plus adaptés et qui respectent les normes imposées. Ils utilisent des méthodes curatives et préventives en vue de prévenir le phénomène de ré-infestation.
Ces professionnels sont également riches en expériences pour mieux repérer la période la plus propice pour procéder à l’élimination des ces nuisibles. Ils adoptent également les types de traitements les plus appropriés selon le niveau d’invasion. D’ailleurs, la manipulation des produits chimiques nécessitent une précaution d’emploi, surtout sur le dosage et surtout d’un certificat «  certibiocide ». Pour ne pas prendre le risque, il est toujours judicieux de solliciter l’expertise professionnelle des intervenants spécialisés.
D’autant plus, les techniciens spécialisés dans le domaine de l’éradication des chenilles processionnaires maîtrisent parfaitement les moyens les plus sûrs à employer pour augmenter la vulnérabilité de ces insectes insupportables. Ils sont aussi plus habiles pour connaître les saisons idéales pour éradiquer les chenilles sur les pins et les chênes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here